Je propose une autre lecture des sondages ce matin :

-29% pour le pouvoir en place qui a échoué sur l’emploi, creusé le déficit de 500 milliards supplémentaires et fait l’objet de soupçons sur les campagnes précédentes.

– 28,5% pour l’opposition sempiternelle qui propose de créer des dizaines de milliers d’emplois publics et dépenser comme si la crise n’existait pas.

– Environ 30% pour ceux qui veulent fermer nos frontières aux étrangers ou aux produits étrangers, sortir de l’Europe et de l’Euro.

– Moins de 10% pour ceux qui voient la vérité des comptes publics en face, veulent réduire nos dépenses et retrouver une industrie créatrice d’emploi.

– Et enfin moins de 2% pour ceux qui défendent l’écologie et un modèle de société non basé sur la croissance.

Nous sommes en 2012.

Et c’est de la France dont je parle.

Demain est un autre jour.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email